Forum de discussion des passionnés de chasse du renard aux chiens courants.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

CR du Méné Hoguéné

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 CR du Méné Hoguéné le Lun 3 Oct - 19:15

Bon je me lance... je ne pense pas qu'il y aura un CR pour toutes les chasses... mais un de temps à autre selon ma dispo!!!

Après quelques battues de pré-ouverture où les chiens ont réussis à reprendre un peu de fond et refaire du muscle, nous entamons notre ouverture générale. Pas forcément sur de bons hospices, la politique "anti-renard" du secteur ne nous présage rien de bon. Les nichées de renardeaux ont eu très chaud, ainsi que les maraudeurs des foins... enfin nous verrons bien!!!

Dimanche 25 Sept, 17 chiens, dont 4 F et 1 G, 2 fusils, 1 homme à pied.
On cherche un endroit pour sortir les chiens... il y a du monde partout!!!
Finalement on trouve un p'tit coin, après une courte quête, les chiens lancent collégialement un renard qui se terrera au bout de 10min, d'une chasse groupée. Seule la G et et 1 F ne participeront pas.
Ensuite s'en suivra une longue quête en se faufilant entre les équipes de lapiniers et de chasseurs de plumes... 2 "greffiers" seront lancés à plus de 400m de l'habitation la plus proche, et les chiens rapidement arrêtés... Puis les chiens entameront un petit rapproché, emmené par Bretagne et Gironde, pour finalement lancer une martre qui sera chassée avec application malgré la chaleur étouffante. Elle finira par se brancher. Les jeunes respecteront bien les chevreuils vus par corps, seule Gironde semble intéressée pour l'instant. Beaucoup de monde sur le terrain en ce jour d'ouverture... et peu de renard dans ce secteur. L'après-midi, seule u renard sera lancé et difficilement chassé, seuls quelques chiens d'expérience parviendront à maintenir la voie fugace du goupil.

Lundi 26 Sept, 17 chiens, 3 fusils, 2 hommes à pied.
Il y a un peu d'humidité ce matin, les chiens quêtent et fouillent méthodiquement. Rapidement Vainqueur entame un cours rapprocher et lance un renard, les chiens rallient rapidement, mais chemin faisant, quelques chiens buttent sur un autre renard. 12 chiens resteront groupés et chasseront le 1er renard 20 min à travers ronciers et maïs avant de la terrer au point de lancé. Les autres chiens poursuivent assez péniblement la voie de l'autre goupil qui semblait avoir beaucoup d'avance. Nous foulerons ensuite une grande vallée, où seuls des volatiles seront levés. Nous décidons de retourner fouler près du 1er lancé. Là les chiens entament un nouveau rapprocher dans un maïs et s'engouffre dans un gros landier. C'est le lancé!! tous les chiens y sont. Ca crie très fort et la chasse fait le tour de l'immense roncier avant de prendre un partie à travers maïs et vallées, non sans être passé devant Jean-Marie, qui a levé le fusil pour profité de la menée, comme souvent. Après près de 45 min d'une chasse au taquet, le renard revient au lancé pour se terrer. Entre temps, Taz qui était distancé en profite pour chasser un autre renard, et sera retrouvé sur le retour peu avant 13h. Voilà une matinée qui nous réconcilie avec la chasse!!! L'après midi n grande vallée sera foulée, pour finalement lancer une martre après un rapproché de Baffy. Cette chasse sera très difficile pour les chiens à travers le bois couché, et la martre profitant des arbres pour les semés régulièrement. Sur cette chasse, Eole et Gironde chasseront un renard et le terreront au bout de 10 min. La chaleur est de nouveau étouffante mais finalement les chiens chassent un autre renard en bout de vallée. Il est salué par 2 fusils "sûres" et nous fera une chasse correcte de 20min avant de se terrer. La chasse s'étirera u peu sur la fin. Il fat près de 25°, nous décidons de rentrer.



Dernière édition par Méné Hoguéné le Mer 2 Jan - 11:41, édité 2 fois


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

2 Re: CR du Méné Hoguéné le Lun 3 Oct - 19:24

Samedi 1er Octobre, 18 chiens, 1 fusil, 2 hommes de pied.
Nous décidons de fouler une vallée assez claire, mais bordés de maïs immenses. Dès le premier bois, les chiens ont connaissance, mais n'arrivent pas à concrétiser. Il fait déjà très chaud. Finalement Baffy entame un rapprocher, secondé par 2 ou 3 autres chiens. Au bout de 10 min les chiens parviennent à lancer l'animal qui nous procurera une superbe chasse de 40 min à travers les maïs, la vallée et n'hésitant pas à traverser quelques pâtures. Quand soudain la chasse se stop net!! Nous pensons à un terré dans un p'tit terrier entre 2 maïs. Quelques chiens reviennent mais seulement 9 sur 17. Ensuite ils reviendront au compte goute. C'est bizarre, habituellement ils reviennent vite. Nous foulons de nouveau les maïs et un p'tit bois, là Gironde donne de la voie, mais comme à son habitude n'arrive pas à avancer dessus. Finalement Eole fait un démarrage canon, suivie de l'ensemble du lot. Sauf Gironde qui sortira de son côté, seule sur un lièvre. Le paquet chasse vivement dans un maïs et terre le renard au bout de 10 petites min. Ensuite les chiens auront connaissance d'une voie de martre le long de la vallée, mais n'arriveront pas à la mettre debout. Arrivés en bout de vallée, les chiens ont connaissance et un renard est lancé, il sera chassé vivement pendant 20 min avant de semer les chiens sur un champs travaillé... seule Eole et Diane arriveront à poursuivre u peu plus dans un maïs. Gironde n'ayant pas ralliée me suit et partira derrière un renard dérobard mais elle lâchera rapidement.
Nous retrouverons Boby, le fox en train d'aboyer le renard de la 1ère chasse dans une buse à 100 m de la voiture. Visiblement elle est bien fréquenté, et il y a plusieurs goupils dedans... le pauvre chiens est resté les aboyer près de 3h30... il aura fallu un coup de fusil en l'air pour le faire sortir!! Ce n'est pas très glorieux, mais la fin justifie les moyens dans ces conditions!!! Cette buse sera une solution de replie le jour où l'on se dirigera vers un buisson creux... pour donner un renard à chasser aux chiens...



Dernière édition par Admin le Lun 3 Oct - 20:19, édité 1 fois


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

3 Re: CR du Méné Hoguéné le Lun 3 Oct - 19:26

Les re-voilas enfin! Wink

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: CR du Méné Hoguéné le Lun 3 Oct - 20:14

C'est avec un ENORME plaisir que je retrouve les CR du Méné Hoguéné.

Merci Stéphane de nous faire vivre tes chasses.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: CR du Méné Hoguéné le Lun 3 Oct - 20:18

C'est vraiment un plaisir les CR, le rêve de pouvoir chasser en petit comité ou le resultat important un peu... :/

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: CR du Méné Hoguéné le Lun 17 Oct - 20:17

Matin: sanglier.
L'après-midi, nous foulons une vallée avec 19 chiens, 1 hommes de pied, 1 fusil et 3 suiveurs.
Après avoir foulé une vallée (de plus en plus claire) nous nous enfonçons dans un grand landier. Les chevreuils giclent de partout, es chiens respectent bien. Sauf Eole, encore elle qui se récrit et cherche à entrainer les jeunes F avec elle. Les vieux ne bougent pas. Une forte réprimande de la voie la remet rapidement dans le droit chemin!!! Elle nous donne du fils à retordre cette petite chienne, pourtant pleine d'avenir. Le temps est très lourd, mais les chiens sont courageux et broussaillent méthodiquement. Au bout de 30 min, un rapprocher timide se développe... au bout de 10 min de récris timides, c'est le lancé. L'ensemble des chiens peine à rallier. Le renard débuche dès les premier récris alors que les chiens sont encore loin de s'extraire du bourbier. C'est avec près de 5min de retard que les chiens entameront le débucher. La meute est étirée et 2 chienne ne parviendront pas à rallier. près 25 minutes de débucher à travers des pâtures et des maïs, le renard passe dans un gros tas de cailloux, et cette ruse sera fatale aux chiens, qui chasseront ensuite 10 min en forlongé avant de perdre leur animal sur une pâture. Nous décidons alors de fouler un autre gros roncier, là les chiens encore une fois, sont plein d'abnégation et fouillent très bien. Le lancé ne se fait attendre, et encore une fois il est difficile pour l'ensemble des chiens de rallier. D'ailleurs en ralliant les chiens attaque un second animal. Les 2 se feront battre un bon moment dans les gros ronciers avant que l'un d'entre eux ne cherche à débucher avant de rebrousser chemin à la vue des suiveurs. Il sera d'ailleurs salué par mon père à son entrée au terrier. L'autre animal ira se terrer également sous une ferme.Nous foulons ensuite quelques bosquets en rentrant à la voiture. Un autre renard est attaqué et prend un grand partie à travers de grands maïs. La voie semble beaucoup plus légère et seuls les chiens de tête emmènent bien, et à chaque saut de route, les chiens s'étirent de plus en plus. Ils mettrons finalement bas après avoir sauté le mur d'une propriété, le renard aillant visiblement trouvé une ruse, en longeant le haut du mur pour sauter dans un roncier attenant ou en se réfugiant dans un tas de cailloux.
La voie n'était pas vraiment de la partie pour faire de belles chasses mais l'abnégation des chiens dans la quête nous a fait plaisir, ainsi que le comportement de certains jeunes. Vivement une voie meilleure.



Dernière édition par Méné Hoguéné le Dim 30 Oct - 19:13, édité 1 fois


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

7 Re: CR du Méné Hoguéné le Lun 17 Oct - 20:29

Matin: Sanglier.
19 chiens, 1 fusil, 2 hommes de pieds, 5 suiveurs.
L'après-midi, nous foulons une petite vallée assez serrée. Rapidement quelques jeunes chiens s'écartent sur ma droite, et un court rapprocher est entamé par Flash et Daguet. Le lancer se produit et l'ensemble des 19 chiens chassent en rangs serrés. Ca passe dans du très dur, et les chiens n'avancent pas. La chasse se fixe quelques minutes dans un amas de bois et de cailloux pour repartir de plus belle. L'animal fait une courte boucle pour revenir au même endroit. Le fox est régulièrement en tête à la sortie des tas de bois. Il n'y a pas de surprise, c'est forcément un mustélidé quelconque. Il décide de prendre un partie le long de la vallée en longeant le ruisseau presque à sec. Le concert est magnifique, malgré une voie moyenne, l'odeur de l'animal semble être suffisante pour l'ensemble des chiens qui crient à plein gorge. La chasse passe dans une buse, les relancée se font de plus en plus nombreux. Après 50 min de chasse, Jeff voit l'animal qui le voit aussi et retourne sur ses pas. Aïe, un défaut de 10 in se produit, les chiens n'arrivent plus à trouver le sentiment, qui semblait pourtant si fort. Nous décidons alors de les remettre au roncier par le même passage, au risque de les mettre au contre sur leur voie chassée. Les chiens reprennent connaissance et au bout de 40min changent de direction. Ils chassent alors en forlongé, jusqu'au ruisseau. Les chiens rentrent tant bien que mal sous la berge, et c'est le relancé. S'en suivra alors une menée très forte et un peu plus rapide. Le putois semblant sortir de son train en vient même à prendre un peu le clair... la fin semble proche, les chiens crie de plus en plus fort!!!! Mais ce malin décide de sauter la voie ferrée, et mes consignes étaient claires, il ne fallait pas laisser les chiens la traverser. Ils sont donc coupés, au grand regret des nombreux suiveurs qui nous accompagnaient. RDV est pris pour une prochaine chasse dans le secteur sur cet animal qui ne perd rien pour attendre. Ca vaut bien un renard de temps en temps... Very Happy



Dernière édition par Méné Hoguéné le Dim 30 Oct - 19:13, édité 1 fois


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

8 Re: CR du Méné Hoguéné le Mar 18 Oct - 6:57

Il devait commencer à en avoir plein les pattes le petit putois. lol!

Voir le profil de l'utilisateur http://griffonbleu-gouteagude.skyrock.com/

9 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 19 Oct - 10:42

pour une fois, une chasse du matin.
8 chiens (seulement), 1 homme de pied.

Il est décidé de fouler une grande vallée.
A peine le temsp 'arriver au bord e la vallée que déjà les chiens ont une voie, un court rapproché dans la vallée et un renard est lancé. La oie semble bonne, les 8 chiens crient très fort, et a près 15 mi nde chasse, isl terrent leur animal. Avant de sortir diu roncier, un autre renard sera lancé, etira se terrer tout de suite dans la même garenne. Les chiens foulent la vallée et dans une partie très fourré, un autre rapproché se dessine. après 5 min c'est un nouveau lancé, là encore ça chasse fort, bien ameuté, et très vite. 20 min de chasse et encore un terré. les chiesn sont remis dans le roncier d'attaque et un autre renar dest rapidement mis debout. Même parcours que le précédent pour aboutir à la même garenne. les chiens sont bouillants et supe réquérants... la voie doit être extra. En retournant vers la voiture, les chiens empaument une vois sur un champ. Certainement un renard dérobard... un forlongé se forme, puis en rentrant de nouveau dans la vallée, c'est un lancé. Les chiens remonteront la vallée sur plus d'un km avant de terré la goupil, qui dsemblait être un "vieux" à la vue du parcours réalisé.
Une matinée qui fait énormément de bie naux jeuens chiens, qui s'éclatentréellement dans la voie du renard. 5 chevreuisl seront vus, et très bien respectés.
ce secteur sera à refaire, riche en renard et très serré, permettant de prendre beauxoup de plaisir à entendre les chiens. La prochaine fois, on mettra le paquet!!! cheers


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

10 Re: CR du Méné Hoguéné le Jeu 20 Oct - 5:15

Salut Stéphane

Y aurait-il un élevage de renard dans la vallée que tu fréquentes ? lol!

Je vois que comme partout les renards d'aujourd'hui ne sont plus comme les renards d'hier . Il y a trente ans (je suis vieux et je le sais), nous avions le plaisir de chasser le même renard parfois plus de deux heures, voire davantage sans qu'il se terre. Mon premier renard, je l'ai prelevé après une chasse de plus de deux heures dans la vallée du Ponthou, aujourd'hui coupée en deux par la Voie Express affraid
Nous avions laissé les renardiers partir avec leur animal, pendant que nous chassions le lapin, et nous nous sommes occupés du renard quand nous avons entendu les chiens revenir.
C'était un autre temps avec des animaux qui avaient le terrain pour s'exprimer et qui aimaient courir.

Vive le remembrement affraid Mad

A bientôt sur le terrain

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: CR du Méné Hoguéné le Lun 24 Oct - 21:56

C'est toujours un plaisir de lire les CR du Méné Hoguéné,merci Stéphane!

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 26 Oct - 21:18

Matin: Sanglier.

Battue aux renards (en milieu d'après-midi).
20 fusils, 4 hommes de pieds, pour 19 chiens.

Après une courte quête au milieu d'une dizaine de chevreuils (dénombrés) et de quelques faisans... selue Fougères tentera de fauter et sera rapidement remise dans le droit chemin!!
Près d'un étang, dans un beau p'tit roncier, les chiens lancent un goupil, annoncé à la sortie mais pas tiré dans le bois. Les chiens rallient bien, et le renard nous fera un très beau parcours dans la vallée, une chasse sans défaut de 1h10, avant de terrer le goupil, qui ne se fera jamais tirer, en passant pourtant plusieurs postés en revue. Un vrai régal dans cette vallée encaissée. Le p'tit flash et Dolmen ont menés la musique, et quelle musique!!! un régal!!!
Pendant ce temps un dérobard est salué. Les chiens seront mis à la voie 15min après. Ils reprendront difficilement et finiront par le relancer, il sera de nouveau salué, et raté. Les chiens ne parviennent pas à charger... la chasse reste molle... et aboutira à une garenne. 17H30, on arrête là pour aujourd'hui.



Dernière édition par Méné Hoguéné le Dim 30 Oct - 19:14, édité 2 fois


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

13 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 26 Oct - 21:39

Chasse avec 19 chiens, 1 fusil, 1 homme de pied.

Il est décidé de fouler des landes en bordure d'une grande vallée, en espérant qu ça plonge dedans.
La première lande est vide, malgré l'insistance des chiens. En rentrant au maïs les chiens rapprochent et lancent un renard, et rapidement 3 chassent se forment!!! Le bordel... Une chasse débuche et je la coupe. En revenant j'entends une seconde chasse qui sort, je fait rallier les chiens je j'avais arrêtés précédemment. Une belle chasse se forme sur les pâtures, un léger défaut à une route et 2 chiens s'engouffrent dans une buse... Pendant ce temps d'autres chiens chassent toujours au maïs, amis assez mollement. Je choisit donc de faire rallier les chiens qui insistent autour de la buse. Le ralliement est bénéfique et la chasse s'organise. Ca pousse de plus en plus fort, le goupil a la pression et fini par sortir... et se faire prélever. 17 chiens à la mort, dans un mouchoir de poche, et les 2 autres qui restent dans la buse. Mon père décide de s'en occuper pendant que je foule avec le paquet. En arrivant dans un bois de peupliers un rapprocher prend forme et le renard est vu se dérobant pour retourner au 1er maïs. Les chiens sot mis à la voie mais n'arriverons jamais à la chasser mieux qu'en forlongé... alors qu'il n'a que 2 min max d'avance. Il sera finalement perdu sur une pâture au milieu de génisses, peu sociables. Je décide de retourner aux peupliers que les chiens n'ont pas fini de fouler. Un autre rapprocher prend forme et un renard est lancé. Il retournera également au maïs pour se faire battre un long moment avant de prendre un parti, en passant à la même place que celui qui a été prélevé. Il finira par se terrer dans une garenne à blaireau. 2 chiens resterons 1h dessus... GRRRRRRRR
Pendant se tend, seule une chienne reste dans la use, visiblement elle est bloquée. Le renard pour sa part est parvenu à sortir... non sans avoir laissé une bonne partie des poils de sa queue... La chienne parviendra à sortir au bout de 2H30, après que nous ayant gratté la terre tassée dans la buse.
L'après midi, un autre fusil nous a rejoint. Une belle coupe, habituellement riche en renard est mystérieusement vide...de renard.. c'est inquiétant. les chevreuils seront bien respectés, sauf par Gironde qui sera très vite reprise!!
Nous changeons de secteur, et Dolmen lance rapidement un renard dans un maïs, la chasse est très sonore, sans être très rapide, l'animal tourne avant de débucher. La chasse sur le découvert sera catastrophique, comme si la voie avait disparue... les chiens surallant constamment la voie... il aboutiront finalement à un terrier. Nous foulons alors 2 petits bois... les chiens rapprochent 5 min et lancent un renard qui débuche tout de suite. Il est salué par les 2 fusils, qui l'empoussièrent littéralement!!! Un renard gris, qui m'a semblé très long, de part la vitesse à laquelle il traversait le champ!!! Tant que les chiens chasseront dans le couvert la chasse sera belle, mais ensuite sur les découverts, ce sera le même problème... une vraie cata. Ce renard ira se terrer dans la même garenne que le 1er. Encore 2 chiens iront en terre dessus. Après 45min nous décidons de creuser pour récupérer les chiens. Le renard sera gracier... bien entendu!!! La voie de l'aprèm semblait très capricieuse!!!


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

14 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 26 Oct - 21:47

Matin: Sanglier.

Battue aux renards (en milieu d'après-midi).
20 fusils, 4 hommes de pieds, pour 19 chiens.

Après une courte quête au milieu d'une dizaine de chevreuils (dénombrés) et de quelques faisans... selue Fougères tentera de fauter et sera rapidement remise dans le droit chemin!!
Près d'un étang, dans un beau p'tit roncier, les chiens lancent un goupil, annoncé à la sortie mais pas tiré dans le bois. Les chiens rallient bien, et le renard nous fera un très beau parcours dans la vallée, une chasse sans défaut de 1h10, avant de terrer le goupil, qui ne se fera jamais tirer, en passant pourtant plusieurs postés en revue. Un vrai régal dans cette vallée encaissée. Le p'tit flash et Dolmen ont menés la musique, et quelle musique!!! un régal!!! de nombreux postés avaient mis des balles, croyant à un change sur une bête noire...
Pendant ce temps un dérobard est salué et un autre prélevé (à balle). Les chiens seront mis à la voie du dérobard 15min après. Ils reprendront difficilement et finiront par le relancer, il sera de nouveau salué, et raté. Les chiens ne parviennent pas à charger... la chasse reste molle... et aboutira à une garenne. 17H30, on arrête là pour aujourd'hui.


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

15 Re: CR du Méné Hoguéné le Dim 30 Oct - 19:19

La moitié de la meute au sanglier.

L'autre moitié au renard l'après-midi:
12 chiens, dont 2 "G", 1 fusil.

4 renards seront levés et bien chassés, dont 1 plus de 30minutes qui fera un beau parcours. 3 renards iront dans la même garenne, le 4ème se terrera aussi, mais dans une autre, la première devait être pleine!!! La voie semblait très correcte. Une martre sera chassouyée, mais les chiens ne parviendront pas à charger. Les 2 "G" dont c'est la première sortie, ont bien suivi... le bonhomme...


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

16 Re: CR du Méné Hoguéné le Dim 30 Oct - 19:41

Matin: Sanglier.

Après-midi:
21 chiens dont 3 "G", et 4 "F", 2 hommes de pied, 1 fusil.

Il est décider de fouler une grande vallée en passant par 1 p'tit maïs. Rien dans le maïs, nous traversons quelques pâtures, 1 lièvre gicle d'un talus au nez des chiens, 2 ou 3 chiens esquisserons un "faux départ", vite remis dans les starting block. Nous arrivons aux abords de la vallée. C'est un chevreuil qui teste la jeune "Gironde" qui craque inévitablement à la tentation. Après une p'tite réprimande tout rentre dans l'ordre. Un beau roncier est vite la cible des broussailleurs. Pas moins de 18 chiens y pénètre sans rechigner... ça sent bon. quelques coups de gueule annonciateur, et c'est un lancé collégiale. La lande est serrée, les chien chasse en file indienne. Finalement le renard sort sur un chemin pour s'engouffrer dans une petite vallée. Il se fait battre dans le serrée sous une ligne haute tension. Les récris sont forts, très forts, un régal. Le morceau est serré, les chiens sont "suivables" au pas de course. J'arrive au bout du vallon avant les chiens, et j'entends craquer dans les ronces. Mitre goupil m'a éventé... et fait demi tour. Il passe sur des troncs d'arbres, ce qui mettra quelques chiens en difficulté. La meute sera alors scindée en 2. Les "D" tirants le paquet de tête. La chasse passe dans des peupliers puis prend des bois clairs... ça file... l'écho de la chasse est une douce musique à nos oreilles. Au bout de 25 minutes, le goupil trouvera refuge dans un remblai. Il a gagné...
On foule ensuite une petite plantation pleine de fougères, encore hautes. Daguet fait un lancé tonitruant, et entraine tout les chiens derrière lui. La chasse rentre enfin dans la vallée. Ils ont trouvé la pédale d'embrayage, et ça file bon train dans la vallée. Le temps est clair, la menée est limpide... c'est dans ces moments là qu'on se souvient pourquoi on aime le chien courant. 9a va très vite, et on entend les vieux chiens qui marquent le pas. La jeune garde pousse. La géographie de la vallée me permet de rester au contact des chiens un bon moment. Les chevreuils se dérobent, le bruit doit le déranger. Pas de défauts à signaler avant la traversée de la rivière... inquiétude, pas un mot, je regarde le chrono, déjà 40 à 45 min de chasse... puis c'est la voix de cogneuse de Bretagne qui redonne de l'ardeur à la chasse qui repart de plus belle sur le coteau voisin. Là j'ai pris une "flummée", le temps de descendre la vallée, traverser la rivière, voilà que je perd la chasse.
Mes 2 collègues, l'on perdu depuis un p'tit moment déjà... Je décide de monter sur la chasse voisine pour essayer d'entendre l'écho des chiens de queue... rien n'y fera... C'est 30 min plu tard que je trouverai les chiens sur (et dans) un terrier, dans une autre vallée... en suivant les traces sur les champs de maïs coupés...
Le week end a été long pour les chiens, on rentre au chenil sur cette bonne note. Ce vieux renard nous a fait voir du pays "escarpé", dans un secteur que nous connaissons assez peu... nous essayerons de le retrouver.


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

17 Re: CR du Méné Hoguéné le Mar 13 Déc - 12:53

"Ce samedi 10 décembre, nous organisons une battue à kéremma, sur la commune de Tréflez (29 nord)
Pour la première fois, nous avons invité l'équipage du Méné Hoguéné.
Je décide d'attaquer sur la propriété de La Sauvagère, nous découplons à 9h30 18 Beagles-harriers .Je pense que l'attaque devrait être rapide, dans cet endroit ou il n'y a pas eu un chien courant encore cette saison : mais les renards ne sont pas là, et malgré de nombreuses crottes assez fraîches (certaines de la nuit) les chiens ne lanceront pas de renards: on se dit qu'on est une fois de + sur une journée difficille, et pourtant les conditions nous paraissent bonnes : pas de vent, de l'humidité au sol, température correcte.Nous foulons toute la partie ou je chasse le lapin à courre, mais sans résultats. Il est 11 h00 quand nous passons la route de la chapelle, je dis à Stéphane que peut -être les renards sont ensemble dans cette partie du territoire, à peine les chiens sont au fourré qu'ils trouvent une voie et rapidement la menée change d'intensité:l'animal, déjà sur pieds, est lancé, 3 mn et il saute la route, s'arrête sur le talus et là,je le salue d'un coup de gauche, en le sachant hors de portée : il réagit et retourne vers les chiens, qui sortent bien sur la voie.petit balancé, je les remet rapidement sur le rembuché, et là nous aurons droit(enfin) à de la belle musique, une chasse très criante, rapide, l'animal prend son parti mais n'a jamais plus d'une mn d'avance , Stéphane le voit, les chiens s'en donnent à coeur joie, quelle belle musique, soudain je vois mon voisin Stéphane épauler et pan pan pan, il sauve la bredouille!!! les BH pillent leur renard,bien mérité après une vive menée.
Par la suite, on foule à nouveau, et dans notre dos, un autre renard saute la route: les chiens portés à la vue n'en refont pas, mais René nous indique t-il le bon endroit ?? plus tard, ils retrouveront l'animal qui se dérobe par les pelouses des propriétés, la menée démarre en trombe, mais file vers la grande route, je récupère mon fourgon pour sécuriser cette route que le renard a longé, mais a refusé pour s'en aller vers le camping, il sera chassé ainsi pendant une bonne demi-heure, les chiens seront ralentis par les grillages du camping.il ne sera pas tiré. Pendant ce temps, un chien a une bonne voie, il chasse même à mon avis, l'animal est devant: je cours me poster sur une allée récemment ouverte,la chien se récrie régulièrement, c'est sur, je vais le voir sortir: oui mais hors de portée!!!! je me déplace, annonce ma vue à Serge à qui je dis de remonter vers moi,et le renard sort entre nous 2 : Serge ne lui laisse aucune chance. Un autre renard sera vu, bilan de la matinée : 2 prélevés sur 4 .
Après avoir bien rechargé les batteries , nous attaquons un marais (jamais chassé) .Les chiens sont encore dans le véhicule, que déjà des faisans s'envolent de partout: on en voit 7-8 décoller : je dis même: pas bon signe , s'il y a autant de faisans, il ne doit pas avoir de renards! quelle erreur de ma part: les chiens ont sortis de ce marais 8 renards (et oui, 4+4 !!!!) plusieurs seront tirés, seuls 4 seront tués, et nous auront le droit à une très belle chasse sur celui tiré par René, il va nous ammener vers le village de Lochrist par la vallée du même nom, pour sauter la route et se mettre dans un gros tas de cailloux :une belle menée comme on les aime, avec des chiens bien criants.Bilan de ce marais: 4 renards tués /8 .
Stéphane aidé par son père récupère la meute, il est 17h00 et il reste un autre très bon marais à faire à proximité du premier: on recharge les chiens dans la voiture d'un posté, pour revenir découpler : les chiens ont connaissance , mais rien, pas de lancés.Il est 17h15, la journée va se terminer, il reste encore 100 mètres de marais et ... la vue !!! et le lancé .Le renard est malin et sort au bout, entre les maisons: Marco le salue à 100 mètres histoire de ...voir si son fusil fonctionne!! les chiens chassent plein pot ce renard bien malin, mais à une route , un défaut, Stéphane, vu l'heure, récupère ses chiens, retourne vers le marais et là : une autre vue , la meute chasse cet animal, et Rémi, aux dernières minutes de la journée, ne laisse aucunes chances à ce renard .
Le bilan de la journée : Les chiens ont lancé 14 renards, et nous, les postés, nous avons eu la moyenne : 7 renards prélevés.
L'équipage du Méné Hoguéné , pour une première chez nous, nous a permis de passer une excellente journée de battue, merci à Stéphane et son père Jean Yves.Rendez-vous a été pris pour une deuxième, courant février.
Voir des chiens lancer, chasser, bousculer leurs renards, et de plus bien ameutés, c'est un vrai plaisir que nous avons partagé entre passionnés de battue aux renards. Et quand il y en a , que la voie est là, quel régal !"


CR de Pascal bescond, notre invitant.

Le lendemain sera beaucoup moins fructueux: buisson creux!!!!

les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.........


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

18 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 14 Déc - 8:49

Lors du brevet de chasse lapin à Keremma, je suis passé dans des marais.Peut être étais ce celà?
Les BFB ont trouvé du lapin,mais le juge sachant que mes BFB vont au goupil me dit:Fais gaffe, ya du renard dans ces marais!! Rolling Eyes
Les BFB ont embrayé sur du lapin, mais tous le temps du passage, je me disais"tout à l' heure, ca va vite prendre du Goupil!!!!!" Shocked
Bravo à l'équipe Méné Hoguéné !!

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: CR du Méné Hoguéné le Mar 10 Jan - 22:47

Après un (trop) long intermède "cochonnier" nous revenons à nos premières amours, la chasse du goupil!!!

Dimanche 8 Janvier, battue à Plounéour-Ménez (29). 12 fusils, 3 hommes de pieds, 16 chiens dont 3 G.

Dès le découpler, les chiens entament un rapprocher, dirigé par Bretagne et Gironde. Shocked
La voie semble excellente, car le très froid Taz, commence à donner. Après avoir traversé une spinière les chiens nous entrainent dans des prés plein de ronces. Le rapprocher s'intensifie, 7 à 8 chiens donnent vigoureusement. Quand soudain c'est le lancer de Bretagne, l'animal saute à son nez, parmi les autres chiens. S'en suit une belle chasse bien groupé et très sonore. Les postés se régale, le temps est clair et le vent nul. La chasse recul et saute au lieu de découpler. Un posté voit l'animal mais de trop loin. Nous serons ensuit forcé de stopper la meute juste avant un ace routier à forte circulation... dommage. 15 min de chasse c'est court... Un lièvre giclera au nez des chiens au retour, ce qui ne maque pas d'énerver Gironde...
Nous refoulons la première enceinte. Un rapprocher se forme, toujours avec Gironde, et Bretagne, l'animal est sortir de l'enceinte par des jardins, nous préférons ne pas poursuivre cette voie. Un second rapprocher se forme de l'autre côté du marais, et rapidement nous devinons que le renard est sur pied. Il semble s'être dérobé sur la première chasse, les chiens maintiendrons bien, mais la vitesse n'y ai pas. Au loin un coup de fusil claque, l'animal est prélevé. Les chiens arriverons à la mort 15 min après, après une chasse de 45min. Lors de cette chasse Flash et Fougère s'écartent et chassent un autre renard, qui lui aussi cherchera à reculer. Ils seront rapidement coupés et remis dans le paquet. Visiblement il y a des animaux dans le secteur. U posté nous indique avoir vu un animal rentré dans une petite vallée. Vraisemblablement celui rapproché par Bretagne et Gironde. Nous mettons les chiens à la voie. Ils en reconnaissent et entament un forlonger. Les chiens se récrient bien, et Gironde emmène le paquet de chiens derrière elle. Nous arrêterons le ot sur une route. En effet nous nous éloignons de la traque et des postés. Battue oblige on ne pet pas se permettre de travailler ces voies comme on voudrai le faire.... il faut rester raisonnables.. Rolling Eyes
Nous foulons le bout du marais, et là encore Bretagne maque une voie sur une pature. Gironde la devance dans un roncier et rapproche de son côté. Les chiens plus aguerris commencent à lui faire confiance et l'accompagnent rapidement. Finalement elle lancera son goupil accompagné de Taz et Daguet. Un lancer toujours spectaculaire et sonore que Daguet est dans le coup!!! Le renard décide de refaire toute la traque à l'envers et nous entraine au lieu de découpler. Nous sommes 3 aux chiens, mais rien n'y fera. La voie est trop bonne, les chiens trop rapides, et les jambes trop lourdes après les fêtes... nous perdons tous la chasse après 45min d'une course accélérée. Les postés, partis en avant profiteront de loin de la chasse. Finalement les chiens seront retrouvés 55 min plus tard au retour d'un terrier; Ils sont maculé de terre, Diane en a même perdu son collier. Bilan de la matinée, beaucoup de renards dans le secteur, et visiblement 7 ou 8 chevreuils dérobards vus également.
Après un apéro et un casse croute frugal nous repartons pour faire une grande lande. Seuls 2 chevreuils seront vus se dérober. La voie semble s'être dégradé, les chiens ne marquent pas ne seule voie. Nous traversons une route, et dans le coteau un lièvre gicle au nez de Gironde... elle ne résiste pas, et il me faudra 30 minutes pour réussir à mettre la main dessus. Elle veut chasser cette "peste", et ne résiste pas à la tentation, malgré mes réprimandes verbales... j'ai frisé l'extinction de voie!!! Rolling Eyes Laughing
Mon père continue de fouler avec le reste du lot. Un renard sera attaqué, mais pas très bien chassé par les chiens. Les jeunes sont perturbés par les chevreuils qui croisent la voie de l'animal de chasse, qui semble avoir un malin plaisir à chercher le change. Fougère partira à la faute, un "bambi" lui sautant dans le nez. Elle sera remise dans le droit chemin tout de suite, mais cela freine quelque peu le reste du lot. L'animal sera perdu après 15 min de chasse laborieuse aux abords d'une ferme. Dolmen restera "bouiner" aux alentours, il y a visiblement beaucoup de présence de goupil dans le secteur.
Ca fait tout de même du bien de trouver un territoire où les renards sont en nombre, dehors et assez collaboratif avec nous pour nous permettre de faire quelques chasses correctes... Ce secteur semble propice aux beaux parcours, déjà l'an passé nous avions lancé 3 renard et fait 3 chasses de 1h. Et sur une commune voisine nous avions également eu des chasse magnifiques... à renouveler!!! De plus la population de chevreuil est importante ce qui permet de travailler la sagesse durant la quête.


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

20 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 11 Jan - 21:36

Méné Hoguéné a écrit:Après un (trop) long intermède "cochonnier" .

allez !!! C 'est bien aussi Exclamation Exclamation pig pig

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 2 Jan - 12:04

Et bien, j'ai pris du retard, et je crois que je ne pourrai jamais le rattraper;

je reviens sur mon post des CR, car ce week-end aura été pour nous, un des plus beau depuis de nombreuses saisons.

Samedi29/12/12:
2 hommes de pied, 19 chiens (dont 6g et 1H), chasse de 15h00 à 17h30. Temps pluvieux et venteux.
Après une quête méthodique, et la sages sur 5 chevreuils vus par corps (excepté pour havane, chienne de 8 mois qui fait sa 2ème sortie, et qui donne un peu de la voie sur 1 licorne), la jeune Gascogne nous étonne attaquant un renard dans un gros roncier, au nez et à la barde des vieux. Les chiens mettront prêt Ed 10 minutes à sortir du bourrier, et après changement de braquet. Les sapinières et pâtures sont traversées à la vitesse d'un TGV, mais la chasse sera trop courte à notre goût. 20 petites minutes de chasse, et maitre goupil regagne sa garenne. A la sortie de la lande d'attaque, une chevrette courrait en parallèle des chiens à 25m environ. Certains chiens ont tournées la tête pour regarder mais n'ont pas fait cas.

Dimanche 30/12/12.
Battue 15 fusils, 3 hommes de pieds, 20 chiens (dont 6 G et 1 H), temps pluvieux et venteux le matin, et calme l'après-midi.
Toute la réserve sera foulée le matin sans rien lancer. Juste une sauvagine de rapprochée, et un ragondin de prélevé. Nous décidons alors de faire un p'tit carré de ronces un peu à l'écart. Là rapidement Bretagne et Gironde entame un rapprocher, mais Abime, plus froide, attaque devant elles. Un renard est salué et entraine derrière lui 10 chiens. Pendant ce temps le reste du lot éclate sur un autre goupil qui sera rapidement prélevé (juste derrière un chevreuil qui se débine). Twist reste lui aboyer un autre goupil dans un amas de bois. Mais on n’insiste pas. La chasse en débuché file vite, et au bout de 10 minutes les chiens tombent en défaut sur une grande pâture exposé au vent. Seul Flash aura trouvé le défilé, les autres chiens ne l'ayant pas entendu continuer. Il sera retrouvé près d'une garenne.
Après un repas frugal nous quêtons une belle vallée. Gaillard donne 2 coups de voix sur un biquet, la remontrance est immédiate (c'est le métier qui rentre).Après 20 minutes de quête, les chiens ont connaissance dans une sapinière coupée. Le lancer est énorme, plusieurs chiens sont sur le coup. 2 chevreuils sortent rapidement de l'enceinte. Le renard veut sortir sur mon père et moi, mais nous le faisons retourner dans la traque. Là tous les chiens ont rallié, et le goupil choisit de débucher en plaine pâture. Le posté, ne le voit que trop tard (tant mieux). S’en suit alors une superbe chasse de 1h45, à la vitesse d'un TGV. Les chiens seront en défaut d'un grillage, d'où Gironde sortira avec 5 minutes d'avance sur les autres, qu'elle gardera tout du long. Le "petit" renard nous fait visiter la commune. Il s'emploie pour perdre les chiens, en utilisant les routes, les marais, mais rien n'y fait. Les BH l'ont dans le pif. Les postés ont bien compris qu'il fallait qu'ils prennent leurs voitures s'ils voulaient suivre la chasse. Ils ont bien compris aussi, que l’on n’était pas décidé à arrêter les chiens pour reprendre la battue. Gironde sera vue à plusieurs reprises au ferme sur le renard. Même une fois sur la voie ferrée. La jeune chienne manque de mordant, sinon la prise était assurée. Au bout des 1h45, les chiens poursuivent en forlonger, jusqu'à une route. Je travaille le défaut avec eux, mais en bordant un roncier, les chiens attaquent à bloc. 2 chasses se forment, mon espoir est grand de revoir "notre" goupil. Baffy sort seul derrière un gros mâle tout sec. Mauvaise pioche, donc le l'arrête pour le faire rallier aux autres. Mais ceux-ci aboutiront dans un garenne 10 minutes plus tard, sur n gros renard sec également. Je pense que ce renard était forcé, mais forcé ne veut pas dire "prit"...
En tout cas, tout le monde était content, nous en premier lieu, les postés aussi qui ont suivis le "laisser courre" avec beaucoup de plaisir, et les chiens aussi, qui ont donnés le meilleur d'eux-mêmes.



Dernière édition par Méné Hoguéné le Mer 2 Jan - 13:13, édité 1 fois


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

22 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 2 Jan - 12:35

mardi 1er janvier 2013.
2 homme de pied, 18 chiens, temps pluvieux le matin et clair l'après-midi.
Nous décidons de faire une grande vallée. Nous quêtons 2h avant que les chiens ne trouvent un bout de voie. Fougère et Folie lancent conjointement un renard. Les autres chiens peinent à rallier dans ce gros roncier, mais au bout de 2 à 3min tout est en ordre. Je me demande comment font les chiens pour rallier ainsi. Ce bras de vallée fait plus de 500m de long, et le roncier va de bout en bout. Notre goupil choisit de le longer entièrement. Quelle concert, mon père est de l'autre côté du vallon, on en prend plein les oreilles. Je suis tellement pris par la musique que je ne vois pas le renard passer dans mon dos en sous-bois. Les chiens prennent alors un grand partit dans une vallée profonde en longeant le Trieux. Je recolle aux chiens, qui ont ralentis dans un roncier énorme, fait de ronces basses et de bois couchés. Le temps de reprendre mon souffle et un renard saute la route devant moi pour rejoindre la grande vallée; mais ce n'est pas l'animal de chasse, car 5minutesplus tard, flash sort 50 m plus bas pour sauter également dans la vallée. Les autres chiens sortent avec 2 minutes de retard. Ils refont rapidement leur retard dans la vallée, claire à cet endroit. Je longe la vallée, et vois les chiens sortir sur un blé. C'est le moment que choisissent 2 biquets pour sauter sur le champ devant eux. Seule havane partira à vue, et s'arrêtera instantanément à ma réprimande. A la vue des chevreuils (avant ma réprimande), l'ensemble des chiens a rompus!!! Ils sont comme figés sur le champ. Cela dure quelques secondes, et Bretagne remet de l'ordre dans la boutique, en collant sa truffe au sol pour faire rameuter les chiens. Le renard a longé le blé, et c'est Gironde qui a longé l'intérieur qui redonne le tempo. Le renard revient à son attaque, mais la voie semble plus fugace et dans une sapinière, les chiens se forlongent. Ils aboutiront finalement à une belle garenne. Après c'est t50 min de chasse intense, nous sommes ravis. On mange vite fait (ce qui nous permet d'éviter une terrible averse de grêle).
On décide de reprendre la même vallée mais en commençant à la limite d'une commune voisine, pour la prendre dans l'autre sens. Le début de la quête est simple, il n'y a rien pour mettre un renard. On avance vite. On remonte sur le haut d'un coteau, pour faire un p'tit carré. Là le jeune havane semble éventer quelque chose, mais on n’y prête pas trop attention. Mais Dolmen et Abime font de même. Mais eux sautent littéralement dans le roncier, sans chercher de passage. Le lancer est on ne peut plus franc. Les chiens parviendront non sans mal à s'extirper des tas de bois pour aboutir 50 m plus loin à un terrier... un beau terrier à nichée .
On reprend alors notre quête. Mon père longe le haut de la vallée avec des chiens et moi le fond avec les autres. On arrive à l'endroit le plus pentu, un vrai mur de pierres. C'est là que Gascogne démarre à fond. Gironde reprend avec elle sans se poser de question... on laisse faire, craignant le pire. Mais rapidement les vieux nous rassurent en donnant pleine gueule. La chasse longe alors la vallée à la vitesse d'un TGV. Puis ça débuche pour regagner le même gros roncier que le matin, mais l'animal ne fait que le traverser, et ne cherche pas à s'y faire battre. Les vieux chiens marquent le coup. Titi et Twist sont largués. La chasse replonge dans la vallée du Trieux, passe dans le roncier où l'on a attaqué le matin, et poursuit sa course en parallèle du Trieux. Quand subitement, plus un bruit... Puis redémarrage de quelques chiens seulement. Je longe la rivière et je rejoints 10 chiens qui n'ont pas osés traverser le Trieux. Il y a du bouillon aujourd'hui. J'entends les autres qui poursuivent leur chasse sur le versant opposé. 2 chiens restent bloqués sur i, îlot, n'osant ni aller de l'avant ni revenir sur moi. Mon père trouve une passerelle, et suit la chasse qui continue grand train, emmenée par Gironde, qui a déjà mis plusieurs centaines de mètres dans la vue des autres chiens, après le traversé de la rivière. Moi je suis en parallèle de mon côté, avec mes 10 chiens en meute (près à découpler).le renard revient vers son lancer par l'autre versant. Il n’est pas près de se terrer, trempé comme il doit être. Mais rapidement la nuit commence à tomber.ca fait 2h que le renard est debout, et on entend Gironde qui retraverse la rivière, alors que je suis à la voiture à charger mes chiens. Mon père récupère les autres chiens à la rivière, ils ne veulent pas retraverser une 2nd fois. Il revient également vers la voiture. On entend Gironde aboyer dans la vallée. Mon père me dit qu'elle est perdue et qu'elle me cherche. Je vais donc à sa rencontre, bizarrement elle fait des démarrages et s'arrête, à plusieurs reprises. Quand j'arrive enfin à côté d'elle, elle revient à moi, et repart aussitôt dans le roncier, et se met au ferme... le renard est là, il n'avance plus. Malgré la pénombre, je tente d'avancer dans les ronces pour aider Gironde, mais j'entends le goupil avancer un peu, et la chienne le rattrape et l'abois de nouveau. Ce p'tit jeu dure entre 5 et 10 minutes. Il fait nuit, j'y vois rien. La chienne n’ose pas le mordre... on abandonne, mais avec encore un gros regret, après 2h20 de chasse. Comme dimanche, dommage qu'1 ou 2 chiens n'arrivent pas à suivre gironde en fin de chasse pour l'aider à mettre bas le goupil. Mais quelle satisfaction. La voie est bonne, les chiens sont dans le coup et les renards courent. 2 renards "forcés" dans le même week-end, de mémoires de renardier ça ne nous était jamais arrivé.
Autre satisfaction, Gironde qui nous prouve qu'il est possible d'y arriver, et qu'elle est pleine de qualité. Il ne va pas être compliqué de convaincre mon père de la faire saillir rapidement.
Pour l'anecdote nous rentrerons vers 21h à la maison, non sans ayant galéré pour récupérer les chiens qui étaient sur l'îlot.


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

23 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 2 Jan - 16:15

Sacrée journée vous avez du vous régaler. Espérons que les renards bretons gardent un peu de souffle et de jambes pour la finale de mars Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 2 Jan - 16:27

ceux là, vous les verrez peut-être, ils sont près de votre logement... Rolling Eyes Wink


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org

25 Re: CR du Méné Hoguéné le Mer 2 Jan - 23:02

Des journées au renard comme celle la, ça fait plaisir !! Wink

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum