Forum de discussion des passionnés de chasse du renard aux chiens courants.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

2 écoles de chasse du renard: les "rapprocheurs" et les "lanceurs/brousailleurs"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Ma petite expérience de renardier m'a permise de déceller 2 types de chasses du renard aux chiens courants:
La technique du "rapprocheur" qui va chercher des voies et la remonter pour lancer un animal, et celle du "lanceur/brousailleur" qui rapproche très peu et chasse plus en "battant du terrain".

2 écoles différentes de la chasse du renard aux chiens courants, qu ont chacunes leurs avantages et inconvénients....

Merci d'argumenter sur le sujet afin d'étayer un prochain article en cours pour la revue 'chien courant" traitant de ce sujet.

J'ai bien déjà quelques idées... Wink


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org
moi je pene que tu peut utiliser ton école pour un des cas Wink

bon puisqu 'il faut bien quelqu 'un pour commencer je veut bien mettre un p'tit mot !
Je crois que c' est le style de chasse qui nous oriente vers telle ou telle école. A mon avis des amateurs de battue auront plûtot des "lanceurs/brousailleurs" (moi avant) alors que les "rapprocheurs" sont plus destinés a des gens qui chasse en petit groupe et pour qui le seul résultat est de parvenir a mettre l 'animal debout et que la musique soit belle. L' inconvénient de ce style de chasse est que notre cher goupil n attend pas ou rarement les chiens qu 'il entend arrivé et fil des que les voix se rapprochent...
Sur les grands territoires il est toutefois possible de chassé ainsi car le renard peut être remisé n 'importe ou comme chacun le sais et la menée poussera peut-être l 'animal j 'usqu'a une ligne de tir.
Affaire de goût, taille du territoire, style de chasse et race utilisée, il y a de que faire pour polémiquer Exclamation a vous les gars !!

Voir le profil de l'utilisateur
pas polémiquer.... mais échanger...
Laughing


_________________
Le renard aux chiens courants et pas autrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://lern.forumgratuit.org
Pour ma part, je préfère les chiens lanceur qui quète beaucoup...
Mais mon père préfère les rapprocheurs! pas de chance Smile

Alors dans le lot nous avons les deux, un chien qui rapprochent très bien, mais par contre il avance par cm lol, et un chien qui quète très loin, (je parle pour les meilleurs)et bien j'ai pu remarquer que par voie mauvaise, heureusement qu'il y a le rapprocheurs, mais dans un autre cas quand il a plu toute la nuit, un chien qui quète est très utile.
Je pense que les deux style peuvent se completer, mais c'est vrais qu'avec les rapprocheurs, le renard se dérobe au plus souvent...
Mais de grand rapprocheurs sur renard, ou fouine j'en ai pas beaucoup remarquer !
Dans les autres meutes avez vous beaucoup de rapprocheurs ?

Voir le profil de l'utilisateur
Des grands rapprocheurs au renard, ça ne court pas les chenils ni les champs...
Pour ma part, chez les beagle harriers, je trouve bien plus de chiens queteurs, broussailleurs que de rapprocheurs.
Un renard se lève plus qu'il ne se rapproche chez nous.
Le lancé est plutot "brutal" au sein de notre équipe.
Il éxiste peut etre des lignées de chien un peu plus chaud sur le pied qui vont prendre une émanation et donner de la voie plus précocément, ce n'est pas spécialement le genre de chien recherché chez nous.
Cela a peut etre le mérite de tenir les postés réveillés les jours creux avec une équipe créancée.

Voir le profil de l'utilisateur
C'est exactement le discours que mon père tiens, ca maintiens les postés au poste.
Mais dans certains territoire si c'est des petites enceinte qui sont encerclé, c'est souvent des forlonger..
Le chien qui rapproche, c'est un coisement gascon, griffon et anglos. Un chien très difficile à créancer... d'ailleurs c'est un "C" et fait encore des erreurs...

Voir le profil de l'utilisateur
pour ma part je chasse actuellement avec plus de"broussailleurs-lanceurs" n'ayant plus dans le moment de rapprocheur!!!l'avantage est je pense que même avec une voie mauvaise on arrive quand même à mettre debout quelques renards sinon il est vrai que chasser avec des rapprocheurs a également son charme (dans ma courte carrière de chasseur au renard j'ai eu la chance d'en posséder une petite dizaine)c'était un vrai régal de les voir chasser

Voir le profil de l'utilisateur
Je pense que chacun adapte son style de chasse à son caractère, son territoire mais aussi sa "région d'appartenance". Nous chassons le renard avec des griffons bleus de gascogne chiens du midi ( de chez nous donc) ce qui peut paraitre bizarre pour beaucoup de renardiers puisque cette race est avant tout une race de chiens à lièvre qui est de plus en plus employée au sanglier.
La meute est constituée d'une quinzaine de chiens à laquelle sont intégrés 2 à 3 jeunes par sortie.Parmi ceux ci on trouve 5 à 6 rapprocheurs trés chauds qui donnent dés qu'ils trouvent une voie de renard.Cela permet aux jeunes de progresser tres rapidement car ca les maintient en permanence dans le feu de l'action.Lorsque la voie est bonne la plupart des chiens de la meute donnent sur le rapproché. Lorsque la voie est tres difficile seuls les plus vieux tirent leur épingle du jeu mais cela permet à la meute de rester la plupart du temps groupée car tous avec l'expérience font confiance à ces 2 ou 3 leaders. La plupart du temps le renard ne se dérobe pas car la pression de chasse sur cet animal est tres faible chez nous, cela permet des menées trés sonores meme si le rythme n'est pas aussi soutenu qu'avec d'autres races ce qui occasionne parfois des chasses en forlongé ce qui met le nez des chiens à rude épreuve surtout avec les temperatures actuelles.
Dans le lot actuellement en chasse 1 chien se démarque toutefois car il allie les qualités de rapprocheurs associées à une étendue de quête digne des meilleurs broussailleurs. Ce mercredi il a encore démontré toutes ses qualités: à 11 h nous changeons d'enceinte, quelques chiens se récrient dont Tarzan ils traversent une goutille puis arrivent en bout de voie. Calme plat les chiens reviennent vers leur conducteur mais quelques min après Tarzan lance le renard quelques centaines de metres plus loin seul en continuant dans la direction où se dirigeait la quête. Ce chien de par son nez son expérience et son esprit d'initiative a permis de lancer la ou 10 chiens sont passés à côté. je dois reconnaitre que ce chien est de par ses qualités un chien exceptionnel qui tire en permanence la meute et reste pout tous les autres chiens un profeseur d'exception.

Voir le profil de l'utilisateur
Il est vrai qu'il existe 2 styles de chasses: le lanceur/brouisailleurd principalement utilisé en battue lorsque l'on attaque une lande ou roncier bien définit avec les postés autour.Dans ce cas il faut comprendre l' attente des postés qui souhaitent avoir de la menée, voir et tiré l' animal de chasse.
Pour ma part c'est vrai qu'une chasse démarrée sur un joli rapproché,et une belle menée c'est merveilleux mais malheuresement les 3/4 des postés n'ont rien suivit et si la chasse part à 500 mètres, pour eux c'est finit.C'est un vrai dilemme.
Dans mon cas les plus belles chasses, c'est entre 2 ou 3 collègues ou justement nous avons eut du rapproché,un lancé et de la menée........

Voir le profil de l'utilisateur
Fervant amateur de rapprochés je dois bien m'adapter aux chiens du moment, si mes vieilles origines excellaient dans le rapproché ce n'est plus le cas avec mes beagles, sa manque de charme je trouve.

Voir le profil de l'utilisateur http://chassebretagne.naturalforum.net/

11 Rapproché des griffons bleus! le Mer 5 Oct - 8:07

Juste pour les oreilles!!!!
http://youtu.be/i6diMSlbW58

Voir le profil de l'utilisateur
Rapproché sur une martre au mois d'aout vers 11h00 !

http://www.youtube.com/user/veneurs#p/u/7/odM1QjNRlZE

Voir le profil de l'utilisateur
Personnellement, j'ai toujours préféré les chiens qui ne se récrient pas trop vite, aux chiens bruyants et aux brouteurs de voie. Je citerai l'exemple d'un chien dont j'ai dèjà parlé sur un autre site qui, lorsqu'il avait une odeur de renard dans le nez se manifestait par deux ou trois coups de gueule et qui ensuite pouvait rester silencieux pendant de très longues minutes, tout en rapprochant son animal, ce qui nous garantissait de superbes lancers. Comme nous le connaissions bien, nous savions, grâce aux deux ou trois coups qu'il donnait, qu'il n'y avait plus qu'à attendre, car c'était un chien très sûr Very Happy et qui en plus ne touchait pas au lapin, or à l'époque il y en avait encore beaucoup. Nous chassions à l'époque dans une forêt, assez récemment replantée, avec une végétation très dense, presque impénétrable, et il fallait des chiens courageux pour s'enfoncer, seuls jusqu'au plus profond de enceintes qui étaient de belle taille. Connaissant les coulées par coeur, il nous suffisait, avec le chien de faire le tour de l'enceinte et dès qu'il s'y enfonçait, le résultat était garanti à 100% . C'était une autre époque (je parle comme un vieux de 60 ans) où il n'y avait en plus pas de chevreuil dans le massif, d'où pas de problème de créance d'ailleurs ce chien était aussi excellent sur le chevreuil.
Ce chien était connu de toutes les sociétés communales des environs de morlaix. J'ai sa photo, avec au bout de la laisse un tout jeune apprenti chasseur, mais je n'ai pas encore assez d'ancienneté sur le site pour vous la mettre No

Voir le profil de l'utilisateur
Le lanceur est surement adapté pour la battue,j'ai chassé avec un lieutenant de louveterie qui possédait de très grands rapprocheurs.Les chiens rapprochaient tellement qu'il nous arrivait de prendre des voies dès la sortie du fourgon,le rapproché rapide donnait toujours l'impression aux postés que l'animal était lancé.Plusieurs fois on nous disait:les chiens sont passé en menant mais il n'y a rien devant,ils sont fous ces chiens!!Avec cette meute,les vraies chasses intéressantes étaient les chasses au bâton;les rapprochés pouvaient dépassé l'heure et même plus,les menées puissantes ont forcées plusieurs animaux,mais rarement pris.Les renards forcés étaient rarement pris et les renards pris étaient rarement forcés.
Je ne souviens un 14 Juillet sous un soleil de plomb,nous sortons 4 ou 5 chiens pour une ballade sur la lande rase où la chaleur est suffocante,il est 13h00,les chiens prennent une voie et lance leur animal 20 minutes après,nous les coupons après 15 minutes de mené.

Voir le profil de l'utilisateur
Je chasse et je recherche des chiens chauds et rapprocheur par passion pour ce style de chiens.
J’aime voir mes chiens travailler des voies froides, se récrier le nez planté dans le sol, rechercher la petite émanation fugace du goupil, se concentrer pour remonter la voie en retraçant le parcours de l’animal. J’aime voir la meute travailler groupée, travailler en équipe, appliqué dans cette voie qui est une des plus difficile à rapprocher du fait de sa "volatilité".
Après c’est évident que ce n’est pas facile à obtenir. Rare sont les très grands rapprocheur (capable de rapprocher sur un km ou plus) dans la voie du renard, je n’en connais pas.
Je pense aussi que ce type de chien que je cherche à sélectionner, ne sont pas les plus efficace.

Une meute avec 2 ou 3 chiens grand lanceur, qui lance car ils broussaille, parcourent beaucoup de terrain, jusqu’a ce qu’ils trouvent un renard sera plus efficace pour les battues.
Ce sont 2 styles de meutes et donc de résultats à la chasse différents.

Avec les deux principaux berceaux de la chasse du renard au chien courant que sont le sud-ouest et le nord-ouest on retrouve ces différences de style dans les deux régions.
Dans le Sud-ouest une majorité de chasseurs utilise des races aves des aptitudes à rapprocher (petit bleu de gascogne, bruno du jura, griffon bleu de gascogne) et dans le nord des chiens plus lanceur et broussailleur (anglo-francais, griffon fauve de bretagne, beagle, beagle-harrier).

Il y a aussi des exceptions comme partout, on peut trouver de bon rapprocheur comme de bon lanceur dans n’importe quelle race.

Certain chasseur associe enfin de type de race au style opposé ce qui donne parfois des résultats surprenant de qualité, je pense à J.Parade dont la meute est composée de beagle et de griffon bleu et dont les résultats obtenu dans les concours montrent bien qu’elle est de haut niveau.

Toutes ces différences font que les rencontres entre renardiers de diverses régions sont toujours des plus passionnantes et enrichissante.

Voir le profil de l'utilisateur http://griffonbleu-gouteagude.skyrock.com/
Nous avons que deux chiennes qui rapprochent bien dans la meute aprés c'est plutôt des broussailleurs. Par contre nous n'avons pas beaucoup de long rapproché, maxi 15-20 minutes, dans les grands colzas nous avons une griffonne qui va trés trés vite pour lancés donc souvent sa demarre dans les 5-10 minutes

Voir le profil de l'utilisateur
yannick a écrit:Fervant amateur de rapprochés je dois bien m'adapter aux chiens du moment, si mes vieilles origines excellaient dans le rapproché ce n'est plus le cas avec mes beagles, sa manque de charme je trouve.
Il est évident que le beagle n'est pas le plus bouillant des chiens, il faudrait peut etre une retrempe de chiens de pays type français s'il en existe toujours...
A moins que tu n'ai choisi la voie des papiers.

Voir le profil de l'utilisateur
moi plus sa va et plus j'aime les chiens qui rapproche........en silence Very Happy , j'ai un peu de mal avec les chiens chaud, j'ai actuellement un jeune d'1 an et demi qui est assez chaud mais sa va vite rentrer dans l'ordre Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum